• Eh non je n'ai pas oublié la St Valentin !
    Et pour l'occasion, la confection de moelleux fondants coeur de chocolat blanc ! Avec en prime en ptit glaçage rose, du sucre rose et, un ptit coeur en sucre ! Le gâteau ayant bien sûr lui-même une forme de coeur ! =) Tout y est !

    Ingrédients

    • 3 oeufs
    • 75 g de sucre 
    • 85 g de beurre 
    • 50 g de farine 
    • 200 g de chocolat noir 
    • 1 tablette de chocolat blanc

    Préparation

    Préchauffez le four à thermostat 6 (180°C, 350°F).
    Mélangez dans une jatte les oeufs entiers, la farine, le sucre puis mettre le tout au réfrigérateur.
    Faites fondre le chocolat noir au bain marie avec le beurre.
    Incorporez au mélange précédent, puis versez la préparation dans des petits moules à muffins (par exemple), et enfoncez légèrement dans chaque petit moule un carré de chocolat blanc.
    Faites cuire pendant 8 minutes environ.


    Bref, la recette n'est pas très compliquée, mais tout est dans la déco, et bien sûr, dans la dégustation !

    coeur2.jpg

    coeur6

    coeur1
    coeur3
    coeur4
    coeur5

    coeur7






    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    1 commentaire
  • cake4
    cake6

    Pour une fois que je trouve le temps de cuisiner en paix ! =)
    Une recette toute simple, super rapide et super bonne d'un cake super moelleux !
    Elle vient du livre de sophie dudemaine Les desserts d'hiver de Sophie. Un chouette bouquin, avec, pour chaque recette, une version allégée [pour les fans de régimes légumes x) malo] et une version... normale =D !

    Pour 8 personnes [pour un cake en fait ;)  de 26 cm ]
      * 3 oeufs
      * 130g de sucre semoule
      * 50g de farine
      * 1 c à c rase de levure
      * 150g de chocolat patissier
      * 150g de beurre demi-sel mou

    [Pour ma part, j'ai ajouté un peu de poudre de noisettes et environ 60g de noisettes concassées.]

    Préchauffez le four à 180° (th6)
    Dans un saladier, fouettez les oeufs avec le sucre. Ajoutez la farine et la levure, Mélangez.
    Faites fondre le chocolat et le beurre au micro-ondes ou au bain-marie. Mélangez.
    Incorporez les deux préparations.
    [ajoutez si vous le voulez des noisettes, des amandes, des noix, des oranges confites en dés, des morceaux de poire etc !]
    Versez le tout dans un moule beurré et fariné et enfourné pour 30 minutes. Le cake doit être encore fondant à l'interieur.
    Laissez refroidir et démoulez.

    Le conseil de Sophie
    Ce cake est encore meilleur le lendemain. IL se conserve 10 jours, à t° ambiante, enveloppé dans de l'alu.
    Vous pouvez faire cuire ce cake seulement 20 minutes : Laissez le refroidir et mettez le au frigo jusqu'au lendemain.

    cake1.jpg
    cake2
    cake5

    cake3

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    2 commentaires
  • Noël passé, je contemple inlassablement un de mes cadeaux : La petite bibliothèque du chocolat, de Larousse. 8 petits tomes précieux, et magnifiques ! Je suis fan !

     * Chocolat bon enfant [des recettes simples que tout le monde adore !]
     * Chocolat glaçant [des glaces, et des recettes... avec de la glace ! =P]
     * Chocolat gourmand [l'adjectif a sa valeur ^^]
     * Chocolat craquant.
     * Chocolat bluffant [pour épater ses convives !]
     * Chocolat fondant [là, je crrraaque !]
     * Chocolat élégant [pour le plaisir des pupillles]
     * Chocolat extravagant [des mélanges... surprenants !]

    + un ptit carnet de recette...

    9782035844347.jpg

    Malgré toutes ces belles choses, un détail me turlupine : de nombreuses recettes recquièrent de la chantilly maison... N'en ayant jamais fait, je me lance à la recherche d'une méthode que je met donc à votre disposition !

    Faire de la crème Chantilly appartient aux recettes faciles, contrairement à ce que l'on pourrait penser. Il convient simplement de suivre quelques astuces...

    creme_chantilly.jpg

    En effet, la réussite d'une crème Chantilly, aérienne et fondant dans la bouche va exiger, d'une part, que tous les ustensiles et les ingrédients nécessaires à la confection de la crème soient extrêmement froids. Pour cela, il vous faudra faire séjourner l'ensemble au réfrigérateur, au moins une heure avant de faire la crème Chantilly. D'autre part, c'est en utilisant un fouet à main, froid lui aussi, que vous aurez toutes les chances d'obtenir une crème aérée.

    Prévoyez 20 cl de crème fraîche liquide, 2 cuillères à soupe de sucre glace et une cuillère à café de vanille liquide, éventuellement.

    Versez la crème dans une terrine et commencez à la battre au fouet à main, d'un mouvement assuré et régulier. Pour cela, adoptez la technique la plus utilisée en cuisine, à savoir, tenir la terrine légèrement penchée, afin que votre geste soit le plus large possible. Environ 8 à 10 minutes vont être nécessaires pour obtenir une crème Chantilly idéale. Vérifiez son degré de réussite en ressortant, de temps en temps, le fouet de l'appareil. Si celui-ci laisse une pointe dite "en bec d'oiseau", c'est que la crème est réussie.

    Concernant le sucre glace, il doit être incorporé en fin de montée de la crème. On peut aussi l'incorporer avant de la fouetter. Quant à la vanille, elle s'incorpore en même temps que le sucre glace.

    Il ne vous reste plus qu'à placer la crème Chantilly au frais. Attention, sa durée de conservation se limite à quelques heures seulement! Ensuite, libre à vous de l'incorporer à vos recettes de desserts, les plus simples comme les plus sophistiquées... En tout cas, bonne dégustation!

    NB : Il est très important d'avoir une crème contenant au minimum 30% de matières grasses et d'utiliser une crème et un bol très froid. Pour avoir une crème chantilly très aérienne, vous pouvez utiliser un siphon à chantilly. Le résultat sera encore plus onctueux. Bon appétit!

    NB' : Pour les plus préssés, un batteur éléctrique suffit amplement !


    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • verrine.jpg

    L'astuce : Utiliser des Mikado pour les brochettes qui deviennent comestibles ! Seul inconvénient, elles sont trrrrès fragiles, allez-y avec douceur ! [si vous mettez des ananas, percez les morceaux avant avec une brochette en bois, sinon, quelques mikado vont y passer !]
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique