• religieuses6

         

           La religieuse est grand classique de la pâtisserie française, au même titre que l’éclair. En fait une religieuse correspond à deux éclairs ronds qu’on a superposé, celui du dessus étant plus petit que celui de dessous. Il convient aussi de décorer la base du chou du haut avec de la crème au beurre.


    religieuses9religieuses9'religieuses9'''

     

         En fait, on me réclamait des éclairs au chocolat, et pour ne pas refaire exactement la même recette, j’ai décidé de me lancer dans des religieuses ! ☺ J’ai donc tout simplement repris ma recette d’éclairs (elle est franchement parfaite !) et j’ai obtenu exactement la quantité attendue : 6 gargantuesques religieuses ! ;)

         Par contre, j’ai HORREUR de la crème au beurre !!! Et je trouve que ça aurait gâché mes religieuses… En plus, les éclairs et religieuses demandent pas mal de temps et à la fin, il ne me restait qu’une petite heure pour photographier ces pâtisseries avant que le soleil ne se couche, alors j’ai opté pour des pétales de violette cristallisés. En plus, ça apporte un peu de couleur !  Mais bon si vous voulez absolument faire les petites fioritures à la crème au beurre, ne vous privez pas ! ;) Un autre point que je ne respecte pas : Le glaçage du dessus des choux est normalement à base de fondant. Il est donc très sucré. Moi je préfère la saveur brute du chocolat noir, et j’ai donc opté pour un glaçage crème/chocolat sans une seule pointe de sucre ! À vous de voir là encore…

         Niveau goût, pas de surprise, c’est toujours aussi excellent ! On dit qu’elles sont meilleures que celles achetées à la boulangerie du coin, moi je trouve qu’elle sont simplement différentes ! ;D Et surtout… Bien plus garnies !!!  Avec une bonne pâte à choux et une crème pâtissière bien réussie, on fait des merveilles je vous assure ! :D


    religieuses7

    Pour 6 heum... grosses religieuses. x) :

    La crème pâtissière :

    * 60 cl de lait
    * 75 + 75 g de sucre
    *  4  jaunes d’œuf
    * 100g de chocolat noir à pâtisser

    * 40g de fécule de maïs

     

    Pour les choux :
    * 12,5 cl de lait
    * 12,5 cl d’eau
    * 1 pincée de sel
    * 80g de beurre
    * 150g de farine
    * 4 oeufs
    * 1 jaune dilué dans 2 cuillerée à café d’eau

     

    Pour le glaçage :
    * 10 cl de crème

    * 100 g de chocolatt﷽﷽﷽﷽﷽﷽﷽﷽ant sans arrute du choes merveilles je vous assure !nte de sucre !nc très sucré. Moi je préfère la saveur brute du cho noir

    religieuses1' religieuses1 religieuses1'''

    1. Commencez par préparer la crème pâtissière : Taillez le chocolat en grosses pépites. Mettez le lait à chauffer avec 50 g de sucre. Pendant ce temps blanchissez les jaunes d’œuf avec le sucre restant et ajoutez-y la fécule de maïs. Quand le lait est chaud, versez le en filet sur les jaunes blanchis tout en fouettant doucement. Remettez la préparation à chauffer sur feu doux en fouettant sans arrêt jusqu’à ce que la mousse disparaisse. Ajoutez alors le chocolat et continuez de fouetter jusqu’à ce qu’il soit complètement fondu. Une fois la crème épaissie, retirez la du feu, filmez au contact et laissez refroidir de côté (d’abord à température ambiante puis au frigo).£

    religieuses2 religieuses2' religieuses2'' religieuses3

    

2. Préchauffez votre four à 210°C et réalisez la pâte à choux : Dans une casserole, chauffez l'eau, le lait, le sel, et le beurre en morceaux. Portez à ébullition, puis retirez la casserole du feu. Ajoutez d'un coup la farine et mélangez vivement avec une cuillère en bois. Reportez ensuite la préparation sur le feu. Remuez énergiquement avec la cuillère jusqu'à ce que la pâte n'adhère plus ni à la cuillère, ni à la casserole.

    
Retirez du feu et sortez les œufs pour que la pâte à choux refroidisse un peu et que les œufs soient à température ambiante. Placez la pâte tiède dans le bol d’un robot. Ajoutez les œufs un à un, en mixant bien entre chaque ajout. (Vous pouvez bien sûr faire cette étape à la main. Si vous avez envie de vous muscler le bras, c’est le moment ! > 8D : Ajoutez chaque œuf en battant énergiquement la pâte avec la cuillère pour qu'il soit bien incorporé.
)

    religieuses3' religieuses3'' religieuses5-copie-1.jpg

     

    3. Remplissez une poche à douille lisse et recouvrez une plaque de papier sulfurisé. Dressez 6 gros choux et 6 choux moyens. Enfournez pour 25-30 minutes en n’ouvrant sous aucun prétexte la porte du four pendant les 20 premières minutes !
(NB : Si les gros choux ne sont pas assez cuits par rapport aux petits, vous pouvez les enfourner à nouveau pour quelques minutes.)

    religieuses4''' religieuses4'' religieuses4' religieuses4

    4. Laissez un peu refroidir les choux une fois sortis du four. Percez les par en dessous et garnissez les de crème pâtissière avec une poche à douille. (Certains préfèrent faire un légère incision sur le côté de choux pour le garnir…). Entreposez les au frais pendant 20 bonnes minutes.


    5. Préparez le glaçage : Hachez le chocolat au couteau et placez le dans un saladier. Faites chauffez la crème et versez la chaude en trois fois sur les copeaux de chocolat en fouettant légèrement à chaque fois. Plongez une face des éclairs dans le chocolat et entreposez le au frais. (pour éviter les coulures, j’avais placé les éclairs quelques minutes au congélateur avant de la glacer ; le glaçage se fige plus vite.).

Montez les religieuses en superposant un gros et un petit chou. Décorez selon vos envies (C’est à ce moment là que vous pouvez mettre de la crème au beurre. Pouah ! ;D) 

    religieuses8

                                                                                                    w-e

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    12 commentaires
  • nutella4

    On connaît tous le fameux
      ®nutella  ! Et... on connaît aussi tous plus ou moins ses effets néfastes sur la santé. Hem... J'ai donc pris la bonne et dure résolution de ne plus en manger un gramme ! Mais je ne l'aurai jamais tenue, cette sage résolution, si je n'avais pas trouvé quelque chose en remplacement. Eh bien ce quelque chose, c'est tout simplement une pâte à tartiner maison, au bon chocolat  et au gout puissant de noisette (contre 13% dans la fameuse pâte) avec très très peu de sucre et d'huile (contre environ 60% dans le nutella !!!). Bon je ne suis pas là pour vous faire la leçon. ;D

    nutella5' nutella3

    Niveau texture et goût, cette recette me convient parfaitement, on mangerait le pot à la petite cuillère ! :P' Je tiens néanmoins à préciser que je n'ai pas essayé d'égaler le goût du Nutella parce qu'il m'aurait fallut mettre très peu de chocolat, diminuer considérablement la masse de noisettes, ajouter plein de sucre et d'huile et franchement... ça ne me dit rien du tout ! Allez je vous livre cette recette fort sympathique !

    nutella6

    Pour deux pots moyens.

    ✿  200g de chocolat au lait pâtissier.
    ✿  200g de noisettes décortiquées
    ✿ 20cl de crème fraiche liquide
    ✿ 2 cS de sucre semoule
    3 cS d’huile de tournesol

    nutella1 nutella1' nutella1

    nutella2 nutella2'

    Préchauffez le four à 150° (th5). Mettez les noisettes sur une plaque et enfournez pour 15 minutes. (Si ça sent un peu le brûlé, ne vous inquiétez pas : Ce n’est que la peau des noisettes.) Laissez refroidir un peu et enlevez grossièrement la peau et les frottant entre vos mains.
    Placez les noisettes refroidies dans un robot et mixez. Vous obtiendrez d’abord une poudre puis une pâte
    (à vous de voir si vous la préférez bien fine ou assez grossière).

    Mettez la crème à chauffer avec le sucre. Pendant ce temps, hachez le chocolat au couteau. Placez le dans un saladier avec la pâte de noisettes. Versez dessus la crème bouillante et couvrez aussitôt pour 5 bonnes minutes.
    Remuez bien le tout pour homogénéiser la pâte, puis ajoutez l’huile. Versez dans deux pots moyens. Attendez le complet refroidissement, puis couvrez et placez au frigo.

    Pour un pâte plus souple, sortez la simplement du réfrigérateur une demi-heure avant de se régaler !

    Cette pâte à tartiner se conserve environ 12 jours au réfrigérateur.


    nutella3' nutella5
    nutella8

         '  Neuf personnes sur dix aiment le chocolat. La dixième ment.  '

    nutella7


    Source : Cuisine actuelle hors-série de mars-avril-mai 2011.

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    7 commentaires
  •  moelcho4.jpg

     

    Vous devez vous douter que j'ai subi un léger 'choc thermique' en posant un pied en Métropole mercredi matin ! Quoique, il paraît que les derniers jours ont été d'une douceur exceptionelle ! ;P
    Mais aujourd'hui, c'est la pluie qui, dit on, 'revient', et nous voilà donc cloitrés pour toute l'après midi ! On se dit qu'il faudrait concocter un petit dessert... eh bien vous devez vous douter que je ne vais pas vous proposer un sorbet au fruit de la passion !!! ;D Non non, quelque chose de bien plus 'hivernal' : Un bon vieux gâteau au chocolat et une sublime crème anglaise à la vanille bourbon ! ...

    Bon quand je dis 'bon vieux gâteau', j'y vais un peu fort... J'ai voulu tester quelque chose d'assez fondant mais plutôt 'léger' (en bouche hein ! >:D), mousseux, aérien. Et c'est là qu'on pense tout de suite aux blancs en neige !
    Le résultat : Plus un moelleux qu'un fondant, puisque grâce aux blancs en neige, l'interieur est certes, peu cuit, mais il se tient très bien ! Un petit plus, assez marrant : En cuisant, le moelleux forme une croûte assez épaisse sur le dessus. Et en refroidissant, l'interieur retombe légèrement, alors que la 'voûte' reste stable. Et on obtient une grotte. ;D. Bon, en démoulant le gâteau, j'ai évidemment dû briser cette belle coque et ça nous donne un dessus tout craquelé et croustillant que je trouve assez sympa ! :P' Niveau goût, pas vraiment de surprise : C'est du chocolat ! ;D

    Allez, je vous laisse découvrir les recettes !

    moelcho3 moelcho3'

    Pour 6 à 8 personnes :

    Le gâteau

    200g de chocolat noir à pâtisser
    150g de beurre
    5 oeufs
    150g de sucre
    1 cS bombée de farine
    Sel

    Préchauffez votre four à 180° (th.6).
    Faites fondre le chocolat avec le beurre sur feu très doux. Réservez. Séparez le blanc des jaunes d'oeuf. Blanchissez les jaunes avec le sucre, puis ajoutez petit à petit le chocolat refroidi. Ajoutez la farine et une pincée de sel.
    Mettez une pinée de sel dans vos blancs, et montez les en neige assez ferme. Incorporez deux cuillères de blancs très vivement pour assouplir l'appareil puis ajoutez le reste délicatement, comme si vous faisiez une mousse.
    Versez dans une moule préalablement beurré et fariné ou garni de papier sulfurisé. Enfournez pour 30 minutes environ.

    moelcho2 moelcho2'

    La crème anglaise

    1/2 litre de lait
    4 jaunes d'oeufs (bien frais)
    100g de sucre
    1 gousse de vanille Bourbon


    Mettez le lait à chauffer dans une casserole avec les gousses fendues en deux dont vous aurez gratté les grains.

    Battez les jaunes avec le sucre jusqu'à ce que le mélange blanchisse. Dès que le lait boue, versez le sur le mélange jaune-sucre doucement tout en remuant. Remettre la préparation dans la casserole et chauffer à feu doux  tout en remuant largement avec une cuillère en bois, en raclant bien le fond de la casserole. Cette opération consiste à refroidir la crème pour qu'elle ne boue pas, ce qui serait fatal ! remuez sans cesse jusqu'à ce que la crème prenne un peu de consistance et enrobe bien la cuillère.
    Dégustez cette crème très froide.

    Attention !
    Pour les débutantes : la crème ne doit surtout pas bouillir, sion elle tournerait. Une petite astuce pour éviter cela : Au départ, délayez une cuillerée à café de maizena dans le lait froid, et votre crème ne tournera pas !

    Si jamais votre crème tourne et que des grumeaux apparaissent, retirez)la immédiatement du feu et mixez la rapidement.

    moelcho1

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    17 commentaires
  • brocacah1

    Je vous propose aujourd'hui le genre de recette où rien que le fait de lire le titre vous fait déjà prendre une bonne centaine de kilos ! ;D Eh oui quand on ne cuisine pas pendant longtemps, on a une soudaine envie de gourmandise... de chocolat... d'une recette ultra simple et terrrrriblement gourmande... :P'


    brocacah3 brocacah3'

    Bon, que je vous explique un peu d'où m'est venie cette recette ! Depuis mes derniers cookies au beurre de cacahuète, j'ai eu le temps de racheter un deuxième pot de Dakatine. Je tiens à préciser d'ailleurs que la dakatine est composée unniquement de cacahuètes mixées et d'une pincée de sel ! Donc si vous faites cette recette avec du beurre de cacahètes, à vous d'adapter en réduisant le sucre !!
    Donc, j'avais un pot qui traînait dans le placard, et je suis tombée sur la recette du Brownie de Carl Marletti ! Oui je sais, on trouve toujours une bonne raison pour faire un simple brownie... ;P
    Bref, je me suis ensuite souvenue de ces cookies dont on s'est régalés en Nouvelle-Zélande, qui étaient au chocolat et à la cacahuète ! Je me suis donc dit : "Tiens, et pourquoi ne pas apporter une touche d'originalité à ce brownie en y ajoutant de la Dakatine ?" Aussitôt pensé, aussitôt fait ! J'en ai incorporé un peu dans l'appareil et j'ai décidé de faire des sortes de marbrures pour le côté esthétique et la saveur brute de la dakatine.
    Mission réussie : Ce fut excellent, et bien calorique ! 8D

     brocacah6' brocacah6'''

    You need :

    150g de sucre roux
    3 oeufs
    150g de beurre
    150g de chocolat noir extra
    80g de farine
    100g de noix de pécan
    100g de Dakatine (ou beurre de cacahuètes > réduire le sucre)

    brocacah2 brocacah2' brocacah2'''
    brocacah2'' brocacah4'
     
    Préchauffer le four à 180°C (th 6).
    Beurrer et fariner le moule à brownie (20x20cm).
    Couper les noix de pécan grossièrement, les torréfier au four 10 min et les laisser refroidir.
    Baisser le four à 160°C.
    Faites fondre le chocolat noir avec le beuure et 2 càS de Dakatine à feu très doux.
    Fouetter le sucre et les oeufs énergiquement puis ajouter la farine tamisée.
    Mélanger les 2 pâtes ensemble puis ajouter les noix froides.
    Verser la pâte dans le moule. déposez des noix de Dakatine, et faites des marbrures avec un cure-dents. Enfourner pour 25 à 30 minutes (vérifier la cuisson avec la pointe d'un couteau).

    brocacah5 brocacah5' brocacah5''

            "Hâtons-nous de succomber à la tentation, avant qu'elle ne s'éloigne." Epicure

    brocacah7

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    9 commentaires
  • panricotta2.jpg

    Bon. Ça fait un petit bout de temps déjà que la recette de Nannie chérie me fait de l'oeil ! Elle évoque des pancakes... parfaits ! ;D Et en plus ça tombe bien, j'ai un pot de ricotta qui s'ennuie tout seul dans son frigo ! Bien sûr je n'ai pas pu m'empêcher de mettre mon grain de sel ! À chaque fois que je fais des pancakes, je mets du lait (et je ne doit pas être la seule d'ailleurs...), du coup une recette sans lait... ah non ! :P J'ai donc ajouté du lait, augmenté du coup un peu la dose de farine et puis... j'ai ajouté des framboises, pour encore plus de gourmandise :D


    panricotta1 panricotta1' panricotta1''

    panricotta2'' panricotta2'

           Verdict, alors là... j'avoue... ils sont délicieux ! La ricotta apporte un moelleux et une saveur sans pareil ! Et quel bonheur lorsqu'on tombe sur un frmaboise fondante et savoureuse... Mhhh... Et, ne vous inquiétez pas, je me doute bien que vous ne trouvez pas de framboises fraîches à cette saison !!! ;D Des surgelées font très bien l'affaire, c'est même mieux !


      panricotta3'

    Pour 15 à 20 petits pancakes

     

    -3 œufs

    -50g de sucre

    -1 pincée de sel

    -1cc de vanille liquide

    -250g de ricotta

    -110g de farine
    -1cc de bicarbonate de soude (ou de levure chimique)
    -10 cl de lait
    - Quelques framboises surgelées

    panricotta3 panricotta4' panricotta4

    Séparer les blancs des jaunes des œufs.

    Ajouter aux jaunes tous les autres ingrédients dans l’ordre énoncé en mélangeant rapidement entre chaque ajout.

    Faire chauffer la poêle.

    Battre les blancs en neige ferme.

    Ajouter un peu délicatement les blancs au reste des ingrédients avec une spatule en silicone (ou une maryse).

    Déposer une louche de pâte dans la poêle chaude et faire cuire à feu doux, voir très doux. Après une trentaine de secondes, ajoutez quelques morceaux de framboises.

    Lorsque le dessus est recouvert de petites bulles, retourner délicatement et laisser cuire 1 minute.

    panricotta5 panricotta5'

        Maintenant la scéance photo habituelle : Un été humide ici,

                    avec des petites goutelettes d'eau sur les feuilles :)
     
     panricotta6 panricotta6' panricotta7




    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    7 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique